Le refroidissement adiabatique assure un climat de travail agréable

Balta a opté pour son site de Avelgem pour le concept Climat Agréable Colt.

Un concept Climat Agréable Colt pour Balta

Balta, leader européen du marché dans le textile et le revêtement de sol a opté pour son site de Avelgem pour le concept Climat Agréable Colt.

Le site de production fait vingt terrains de football et se spécialise dans le tapis sur mesure (moquette). Le processus de traitement complet y est commandé : filature, adoucissement, finition, tissage, confection, ... Environ 600 travailleurs y sont occupés.

Les machines fonctionnent 24h/24 et 7j/7 et génèrent la chaleur nécessaire. En été, les températures de travail peuvent rapidement grimper pour les travailleurs. Le ventilateur qui tournait pouvait offrir une certaine circulation d'air, mais cela n'avait pas beaucoup d'influence sur les températures. La dépression créée faisait encore davantage grimper la chaleur dans les bâtiments.

Travail refroidi adiabatiquement

Durabilité

La durabilité fut un facteur important dans la recherche d'une solution. Toutes les normes environnementales en vigueur devaient en outre être respectées. Il ne pouvait pas y avoir de nuisances supplémentaires pour l'environnement.

Le facteur économique a également joué un rôle. Installer la climatisation dans les grands espaces de production entraînerait une trop grande consommation d'énergie.

Projet pilote

Début 2014, Patrick Sourdiacourt, Operations Manager chez Balta, s'est réuni pour la première fois avec Colt International. Colt International a alors suggéré comme solution le refroidissement adiabatique. Cette technique basée sur l'évaporation directe aspire la chaleur de l'air et combine cela avec un refroidissement d'évaporation naturel et économique à haut rendement de refroidissement.

Un projet pilote a d'abord été lancé où la surcharge de chaleur était la plus importante. 21 machines tournaient dans cet espace de plus de 60 000 m³. Un logiciel de simulation CFD a tout d'abord répertorié les problèmes via un modèle 3D. Cela a permis de déterminer où se situait la plus grande quantité de chaleur et quelle solution serait la plus efficace.

Installation de CoolStream

Six unités CoolStream ont été installées sur le toit. De nouvelles ouvertures de toit ont été prévues pour l'alimentation d'air et les ouvertures existantes dans le toit ont été utilisées pour l'évacuation d'air. Cela a été réalisé pratiquement sans nuisance supplémentaire pour l'environnement.

La ventilation d'alimentation avec refroidissement adiabatique fonctionne déjà mais pour la ventilation d'évacuation, Balta a opté pour une évacuation naturelle : la ventilation naturelle Labyrinth.

Avantages de Labyrinth

  • Imperméable, ce qui garantit une ventilation d'évacuation permanente.
  • Équipé d'un amortissement sonore intégré (réglé sur la valeur limite correcte pour l'environnement) pour réduire de quelques décibels le bruit de la machine.

Retour sur investissement rapide

Entre-temps, le refroidissement adiabatique a également été intégré dans deux autres salles de production. L'on y a travaillé avec récupération thermique, pour une sensation agréable, même en hiver.

Sourdiacourt: « La solution a rendu la vie de nos employés plus agréable mais elle offre également un meilleur rendement et de meilleures performances de nos machines. Les pannes en été ont presque été réduites à zéro. Et comme nous ne laissons plus tourner les ventilateurs, nous avons réalisé d'importantes économies d'énergie. L'investissement a été récupéré en très peu de temps ».

Texte : Valérie Couplez
Edition : Installatie en Bouw, nr.1 2018