Systèmes de climatisation dans l'industrie graphique

Il est important de maîtriser le climat intérieur afin de créer d’un côté un climat de travail agréable et pour garantir d’un autre côté la qualité du produit, aussi bien dans la production de papier que dans les imprimeries.

Les systèmes de climatisation Colt proposent une solution pour:

  • les imprimeries
  • le traitement d’imprimés
  • les ateliers de reliure
  • la production de papier
  • le traitement et stockage du papier

Les plaintes les plus courantes

Dans l'industrie graphique, les problèmes de climat intérieur au sein d'une entreprise peuvent être très opposés.

Climatisation dans l'industrie graphique
La température correcte, l'humidité et une ventilation suffisante sont des facteurs très importants dans l'industrie graphique
Colt klimaatconcept
Pour chaque problème de climatisation dans l’industrie graphique, Colt propose un concept approprié, sur mesure.

1. Humidité de l'air

Dans l’industrie graphique, on peut être confronté aussi bien à un taux d’humidité de l'air trop élevé que trop bas. Dans le département pulpe par exemple, un taux d’humidité de l'air trop élevé peut entraîner la formation de condensation, pouvant conduire à la formation de rouille et à des phénomènes de moisissures. De plus, la condensation a pour conséquence des sols glissants dangereux. La formation de buée et la formation de gouttes entraînent une perte de qualité et des défaillances.

Dans le même temps dans le département de traitement, le taux d’humidité de l’air peut être justement trop bas et engendrer une perte de poids, des différences de taille et le chargement statique du papier. Le papier devient ainsi difficile à travailler ce qui se traduit par une diminution de la production et des écarts de couleurs. Une conséquence directe est la présence de déchets de production.

2. Chaleur/froid

Aussi bien dans la production de papier que dans l’imprimerie, il fait rapidement trop chaud en été et en hiver, le fait de maintenir l’espace à une température ambiante agréable constitue souvent un problème.

3. Courants d'air

Les courants d’air, provoqués par l’aspiration des machines, provoquent des pannes et entraînent une augmentation de l’absentéisme pour maladie.

4. Qualité de l'air

Lors de la découpe du papier ou du fait des installations de poudre sur les presses à imprimer, de la poussière est libérée dans la pièce tandis que les vapeurs qui se dégagent, tel le toluène, dégradent la qualité de l’air.

5. Bruit

Le niveau sonore, notamment dans la production de papier, est très élevé.

La solution ? Notre approche intégrale

Pour chaque problème de climatisation dans l’industrie graphique, Colt propose un concept approprié, sur mesure. À ce titre, Colt travaille à partir d’une approche intégrée : une étude sur place, une analyse du problème, suivie par le développement d’un concept et un conseil dont les résultats peuvent être garantis. La production et l’installation, le service et l’entretien de l’appareillage technique sont réalisés par Colt.

Le concept de climatisation Colt

Les facteurs suivants sont donc très importants pour l’industrie graphique

  • une température régulée
  • une humidité de l’air contrôlée
  • une ventilation suffisante so

Le concept de climatisation Colt pour l’industrie graphique fait appel aux manières les plus récentes de ventilation, refroidissement et chauffage, aussi bien pour l’espace de production que pour les bureaux qui le jouxtent.

Les tous derniers développements pour l’industrie graphique se retrouvent principalement dans les domaines suivants:

  • L'humidification de l’air.
  • L’utilisation de systèmes de pompes à chaleur modernes pour chauffer et refroidir aussi bien l’atelier que les bureaux.
    Par rapport aux systèmes de traitement d’air traditionnels, une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 50% peut être obtenue.
  • Systèmes de contrôle sur la ventilation pour les solvants.
    Ceci permet d’éviter les pertes de chaleur en hiver et d’économiser sur le refroidissement en été.
  • Réutilisation de la chaleur de production.

Un mélange de ces systèmes garantit non seulement un climat optimal, mais en plus une économie de coûts significative.