Récupération de chaleur

En récupérant la chaleur ou en utilisant efficacement la chaleur résiduelle, vous pouvez produire de manière durable et réduire les coûts énergétiques.

 

Les 5 techniques de récupération d'énergie thermique

La récupération d'énergie thermique

Quel est le terme correct ?

On parle souvent de récupération de chaleur, alors qu' on veut parler de la récupération d'énergie thermique. Et cela inclut la récupération de chaleur, la récupération de froid et la récupération d'humidité.

Colt distingue 5 techniques d'échange thermique différentes :

1. Twin coil

  • La chaleur dégagée pendant le processus de production est généralement évacuée via l'installation du filtre. Grâce aux systèmes à double serpentin, cette chaleur est ajoutée à l'alimentation en air.
  • L'air chaud est acheminé via un échangeur thermique, un type de radiateur, qui est rempli d'eau, et l'énergie est transférée à un second radiateur.
  • Flux d'air séparés, donc pas d'air pollué dans l'alimentation en air.
  • Efficacité de 50-65%.

2. Echangeur de vapeur croisé

  • Le principe est similaire au système à double bobine, mais ne fonctionne pas avec de l'eau.
  • Un élément en forme de diamant composé de plaques d'aluminium. La chaleur aspirée est évacuée via cet élément et un autre flux d'air pénètre à travers ce même élément.
  • Flux d'air séparés, donc pas d'air pollué dans l'alimentation en air.
  • Efficacité de 50 à 90%.

3. Roue thermique

  • Un rotor avec un remplissage de gel dans une unité de traitement d'air.
  • Le rotor est constamment en mouvement et amène ainsi l'énergie de l'évacuation d'air à l'alimentation en air.
  • Il peut s'agir d'un échange thermique (chaleur ou froid), mais une récupération d'humidité est également possible, en fonction du remplissage.
  • Efficacité de 60 - 70%.

4. Mélanger l'air

  • L'air chaud monte. À un niveau élevé, cette chaleur est «captée», mélangée à l'air extérieur puis renvoyée sur le lieu de travail.
  • L'efficacité de ce principe est de 100%.
  • Comme soutien des systèmes de chauffage dans les grands halls de production avec circulation.

5. Technologie du climat industriel hybride

  • Les solutions hybrides sont les techniques ultimes pour la récupération thermique (chaleur ou froid) et le stockage d'énergie.
  • Tout d'abord, les flux d'énergie des processus sont cartographiés.
  • La chaleur ou le froid résiduel est stocké dans un tampon d'énergie (PCM, Phase Change Materials ou réservoir tampon d'eau) pour une utilisation immédiate dans un système de refroidissement ou de chauffage.
  • Le tampon énergétique est alimenté, entre autres, par des machines de refroidissement, des pompes à chaleur issues de divers systèmes (source ouverte et fermée, stockage thermique et stockage froid), des panneaux solaires, un processus chaleur / froid résiduel.
  • À partir de ce tampon, les pompes à chaleur (eau / eau) sont alimentées, via un système de canalisation d'eau, en énergie nécessaire pour refroidir et / ou chauffer.