Aucun risque de légionellose avec le système Colt CoolStream

On nous demande souvent si le refroidissement adiabatique ne présente aucun risque de légionellose et comment notre système de refroidissement empêche la prolifération des bactéries légionelles.

Qu'est-ce que la légionellose ?

La légionellose est inoculée par l'inhalation de minuscules gouttelettes d'eau (aérosols) contaminées par la bactérie. Dans un système de refroidissement à base d'eau, deux milieux à risque doivent donc être pris en compte.

  1. L'eau : les bactéries légionelles se développent lorsque la température se situe entre 25 °C et 50 °C.
    La température de l'eau est donc cruciale pour maîtriser la prolifération des bactéries dans le système.

  2. L'air : si le système de refroidissement vaporise de l'eau contaminée par des bactéries, vous courrez un risque d'inhaler ces bactéries légionelles. 

Le refroidissement adiabatique n'est-il alors pas sûr ? Si, mais lorsque vous envisagez d'installer un tel système dans votre usine ou dans votre entrepôt, veillez à vérifier comment le système en question maîtrise les risques et s'il dispose de la certification adéquate.

Critères auxquels doit répondre un système de refroidissement adiabatique sûr

Risques côté eau

  • Le système doit préserver la qualité de l'eau et permettre de la contrôler.
  • Le système doit être conçu de façon à maintenir la température de l'eau inférieure à 20 °C et équipé de dispositifs de sécurité qui se déclenchent si la température dépasse malgré tout 25 °C.
  • L'entretien régulier de l'installation revêt aussi une importance essentielle et il est préférable de choisir un système conçu pour faciliter les inspections.

Les raisons pour lesquelles le Colt CoolStream est sûr

  • Le système utilise seulement de l'eau potable.
  • L'eau est régulièrement renouvelée.
  • Le système exécute une fois par jour un cycle de séchage qui tue les bactéries légionelles éventuellement présentes.
  • Il est aussi équipé d'un dispositif de sécurité supplémentaire qui, en cas de panne, commande la purge de toute l'eau contenue dans le système et le séchage de l'installation.
  • En cas de panne de courant, l'eau est évacuée automatiquement par un clapet de vidange à sécurité intégrée.

Risques côté air

Le système doit être conçu de telle sorte qu'aucune goutte d'eau ne se dégage durant le processus de refroidissement. Dans le cas d'un refroidissement par évaporation directe, cela peut être réalisé de trois façons :

  1. Concevoir le système de manière à ce qu'il produise des macrogouttelettes de diamètre supérieur à 5 microns (μm). Cette solution est toutefois très hasardeuse, car des microgouttelettes seront aussi créées inévitablement, augmentant le risque d'inhalation des bactéries. Elle réclame en outre un entretien fréquent et l'emploi de systèmes de désinfection automatiques.
  2. Éviter la formation de gouttelettes au moyen d'un substrat humide rigide évolué, ce qui est la solution la plus communément utilisée. Dans ce cas, il convient de faire attention au type de ventilateur qui est utilisé : des ventilateurs axiaux assurent une diffusion de l'air très régulière et uniforme sur la surface du substrat humide, offrant ainsi une protection plus efficace. En revanche, les grands ventilateurs centrifuges qui sont utilisés dans beaucoup de systèmes tendent à diffuser l'air moins uniformément. Attention aux systèmes qui utilisent des garnitures en bois de tremble comme substrat de désorption. Des gouttelettes peuvent les traverser, même en cas de vitesse d'air faible inférieure à 1,7 m/s. Ces garnitures se trouvent souvent dans des appareils plus anciens ou plus simples et bas de gamme.
  3. Admettre la formation de microgouttelettes et protéger contre la contamination en garantissant la désinfection complète de l'eau. Cette solution peut s'avérer coûteuse à installer et à utiliser.

 

Les raisons pour lesquelles le Colt CoolStream est sûr

  • La vitesse maximale de l'air au travers du substrat de désorption est contrôlée, de façon à ce qu'elle soit trop faible pour transporter les gouttelettes d'eau.
  • Les ventilateurs axiaux sont réglés de sorte que la vitesse de l'air reste inférieure à 1,7 m/s. Cette valeur est largement inférieure à la vitesse minimale de 2,0 m/s à laquelle les gouttelettes d'eau peuvent être emportées dans l'écoulement d'air, offrant ainsi une marge de sécurité.

Comment savoir si un système de climatisation à base de refroidissement adiabatique est sûr ?

Vérifiez quels sont les tests d'hygiène que le système a subis avec succès et s'il a obtenu un certificat d'hygiène délivré par un organisme de contrôle agréé.

Notre système CoolStream a obtenu la certification VDI 6022, que nous recommandons en raison de son champ d'application étendu, couvrant non seulement les légionelles, mais aussi la bactérie E. coli et tous les aspects liés à l'hygiène des systèmes de conditionnement d'air. Cette certification est délivrée par la VDI (Verein Deutscher Ingenieure - Association des ingénieurs allemands), dont les directives sont reconnues comme normes internationales.

N'hésitez pas à nous contacter si vous désirez un complément d'information sur le refroidissement adiabatique ou sur notre gamme CoolStream.

 

  • NL
  • FR

Ons cookiegebruik

Deze website maakt gebruik van verschillende soorten cookies. Door op ‘Accepteren en doorgaan’ te klikken ga je akkoord met het gebruik van cookies (noodzakelijke, statistieken) zoals omschreven in ons privacybeleid. Je kunt ook met alleen .

Notre utilisation des cookies

Ce site web utilise différents types de cookies. En cliquant sur "Accepter et continuer", vous acceptez l'utilisation de cookies (nécessaires, statistiques) comme décrit dans notre politique de confidentialité. Vous pouvez également .